We Are Ready Now! | Lieu alternatif au Maroc : le Djebli Club, une auberge artistique, culturelle et sociale
C’est bien loin des hôtels luxueux, des attractions, des plages touristiques qu’est basé le Djebli Club, une auberge artistique, culturelle et sociale unique en son genre. Dans cette auberge, on troque sa chambre contre des ateliers au profit des habitant.e.s du village.
21580
post-template-default,single,single-post,postid-21580,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.4,hide_inital_sticky,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Lieu alternatif au Maroc : le Djebli Club, une auberge artistique, culturelle et sociale

C’est bien loin des hôtels luxueux, des attractions, des plages touristiques qu’est basé le Djebli Club, une auberge artistique, culturelle et sociale unique en son genre. Dans cette auberge, on troque sa chambre contre des ateliers au profit des habitant.e.s du village. 

Au milieu des montagnes du Rif occidental, dans le petit village de Mokrisset, Allae Hammioui a rassemblé un groupe d’ami.e.s et des jeunes du village pour créer le Djebli Club, littéralement club des montagnes. Sur un terrain familial d’Allae, ils ont ensemble construit des maisonnettes traditionnelles, en matériaux locaux (terre, paille, pierre) et ils ont commencé à cultiver la terre. Grâce à une campagne de financement participatif, les travaux touchent à leur fin. 

Le village de Mokrisset, le cœur du projet

En parallèle des travaux pour construire leur QG, les membres du Djebli Club ont pris de nombreuses initiatives pour dynamiser la vie du village. Formation à la citoyenneté et droits de l’Homme, initiation théâtre, opération cartable (campagne de crowdfunding pour distribuer des fournitures scolaires aux enfants du village), sensibilisation environnementale, Djebli Camp (festival de musique et d’ateliers pour les jeunes du village), accompagnement à la création de micro-entreprises, le Djebli Club multiplie ses actions pour donner un accès à l’art et aux savoirs à une population qui en est privée et pour renforcer l’engagement citoyen pour l’ensemble des habitant.e.s du village.

Des valeurs écologiques fortes

Au Djebli Club, on y trouve des poules, des oliviers, un potager, des figuiers, des pruniers, le tout garantie sans intrant chimique et antibiotique. Les membres du Djebli Club cultivent une parcelle de terrain pour devenir autosuffisants. Se formant à l’agroécologie, Allae et ses ami.e.s forment à leur tour les habitants de Mokrisset, notamment au concept du compost, pour que chacun.e puisse enrichir naturellement ses terres. Sur les étagères de la bibliothèque communautaire du Djebli Club se trouvent des lectures qui accompagnent leurs actions notamment un livre de Vandana Shiva Pour une déobéissance créatrice, des livres de Pierre Rabhi, Le livre du voyage de Bernard Werber, Des solutions locales pour un désordre globale de Coline Serreau. Ces livres sont une source d’énergie créatrice pour Allae et le Djebli Club.

« Je suis convaincu que la culture, l’éducation et la pensée critique sont la clé pour le développement de l’humain ».

Après des études au Maroc, Allae a travaillé en tant qu’informaticien à Paris, deux années de vie rythmées par les horaires du travail. Il prend alors conscience que son travail est dénué de sens. Il retourne au Maroc et s’engage dans le domaine culturel à Rabat. « Je suis convaincu que la culture, l’éducation et la pensée critique sont la clé pour le développement de l’humain », affirme-t-il. Il crée plusieurs projets dont un café créatif visant à démocratiser l’accès à la culture. Pour être en lien avec la nature, il quitte Rabat, rejoint un terrain familial et y fonde le Djebli Club. De cette façon, Allae continue à œuvrer dans le domaine culturel et favorise l’accès aux savoirs à des personnes qui en sont privées.

Troque ton savoir contre une chambre vue sur les montagnes

Crédits : ©Lotfi Souidi

Je m’y suis rendue une semaine lors de mon séjour au Maroc. Un ami m’avait donné les contacts de ce lieu que j’ai découvert avec enthousiasme. Eté 2016- Le lieu était encore en travaux, nous avons construit des meubles avec des palettes, nous avons cuisiné, nous avons jardiné, nous avons lu, nous avons chanté. J’espère pouvoir un jour retourner dans ce lieu retrouver le Djebli Club qui sait mettre en acte leurs valeurs de respect pour les humains et la nature. Dans ce lieu de partage et de rencontres, l’apprentissage et la transmission sont la clé de voûte du projet. L’auberge fonctionne sur un principe de troc de services: l’animation d’ateliers pour partager ton parcours, ta passion, ton talent, ton savoir au profit des habitant.e.s du village de Mokrisset en échange d’un accueil convivial au sein du Djebli Club. Si tu veux en connaître plus sur le Djebli Club, tu peux suivre leurs aventures sur leur page Facebook ou les contacter par mail djebliclub@gmail.com.

eline
elinelecoutour@gmail.com
Loading Facebook Comments ...
No Comments

Post A Comment